Nouakchott,  11/01/2011
M. Wane Ibrahima Lamine, ministre de l'énergie et du pétrole a exhorté les responsables de la société mauritanienne d'Electricité (SOMELEC) à contribuer de façon effective dans l'amélioration de la situation de la société.
Il a souligné à cet égard l'importance que les pouvoirs publics accordent à l'assanissement de cette entreprise.
Le ministre a exhorté, au cours d'une réunion tenue mardi dans la salle de réunion de la société en présence de M. Abderrahmane Ould Mohamed, secrétaire général du ministère et des conseillers au même département ainsi que des responsables de la société, à davantage d'efforts pour lutter contre la fraude à tous les niveaux.
Il a relevé que le département chargé de l'énergie doit être l'exemple à suivre dans la lutte contre ce genre de pratiques.
Le ministre a transmis un message du Président de la République qui exhorte à la nécessité, pour les responsables et les fonctionnaires du ministère de l'énergie et du pétrole de contribuer à la lutte contre la gabegie, à s'atteler à rationaliser la gestion de l'énergie et à lutter contre la fraude.
M. Mohamed Salem Ould Béchir, directeur général de la SOMELEC a passé en revue au cours de la rencontre les problèmes dont souffre l'entreprise en matière de ressources humaines, financières et de logistique.
Le directeur général a remercié le département et les pouvoirs publics en général pour leurs efforts visant à accompagner le secteur dans les réformes visant la rationalisation et l'amélioration de son action en vue d'atténuer les charges au consommateur. Il a réaffirmé la volonté de la société d'accompagner les activités et les ambitions du gouvernement à travers les actions qui lui ont été confiées et ce, en dépit de ses moyens limités et du volume des missions liées aux réseaux étendus aux villes qui ont été électrifiées récemment et les autres défis de l'entreprise.
M. Mohamed Salem Ould Béchir a noté la nécessité pour la Somelec de disposer de moyens lui permettant de faire face aux charges qu'elle supporte depuis 8 mois et qu'il a qualifiées de voisines à celles qu'elle supportait depuis les 50 dernières années.
Les intervenants ont, chacun en ce qui le concerne, relevé au cours de la rencontre, les problèmes de son secteur et les obstacles qui s'érigent devant la qualité des prestations ainsi que les solutions préconisées à cette fin.
Dans ses réponses aux questions des intervenants, le ministre de l'énergie et du pétrole a invité a redoubler d'efforts pour changer l'image négative jusque là perçue de la société et en donner une autre, meilleure à la clientèle.
Le ministre a remercié les cadres et employés de la société pour l'action entreprise jusqu'à présent tant au niveau de la production que de la distribution, de la modernisation ou de l'extension des réseaux.
Il s'est engagé à règler les différents problèmes posés à la société dans les meilleurs délais appelant ses responsables à faire preuve de transparence dans la gestion et à travailler avec un esprit d'équipe.
Notons que le capital de la SOMELEC est de 20 milliards d'ouguiya dispose de 122 mille abonnés dont le nombre atteindra bientôt 148 mille. Un staff de 760 travailleurs permanents assurent le service soutenus par 920 employés occasionnels.
Dernière modification : 11/01/2011 15:45:24