Nouakchott,  06/01/2011
A l'instar des autres pays arabes, la Mauritanie commémorera le samedi 8 janvier 2011, courant, la journée arabe de lutte contre l'analphabétisme.
A cette occasion, le ministre des affaires islamiques et de l'enseignement originel, M. Ahmed Ould Neinni, a prononcé un mot dans lequel il a affirmé que la coordination de l'effort national en matière d'enseignement des adultes et l'éducation informelle et leur adhésion au sein département ministériel, associant à la fois, l'enseignement originel et les programmes d'alphabétisation, est de nature à accélérer le recul du taux d'alphabétisation.
Et d'ajouter que l'action entreprise conjointement dans le cadre de l'enseignement originel, connu par haute compétence et sa diffusion à large échelle, et les programmes d'alphabétisation avec ses différentes méthodes sont à même d'impulser l'effort visant à juguler ce fléau.
Le ministre a, ensuite, fait remarquer que l'institution de la journée arabe pour l'éradication de l'analphabétisme et l'utilisation des résultats de l'enquête de référence sur l'analphabétisme en Mauritanie constituent des bases solides pour les programmes éventuels d'alphabétisation en vue d'obtenir une meilleure rentabilité.
Et de souligner que les orientations nationales en matière de réforme et d'assainissement du processus économique et social suivies par le gouvernement, sur orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz incitent à donner de chances aux franges sociales les plus démunies et victimes du phénomène de l'illettrisme d' acquérir davantage de connaissances, ce qui influera positivement sur leurs conditions de vie.

Dernière modification : 06/01/2011 19:29:59