Activités parlementaires

Le Sénat adopte le projet de loi relatif au financement de la réalisation de la route d'Aftout-Charghi

Nouakchott,  30/12/2010
Le sénat a tenu jeudi une session plénière, présidée par M. Ba Mamadou Mbaré, son président.
Cette réunion a porté sur l'examen du projet de loi autorisant la ratification de l'accord de financement de la route d'Aftout-Charghi.
Le gouvernement a été représenté à cette session par M. Ismail Ould Bedda Ould Cheikh Sidiya, ministre de l'habitat, de l'urbanisation et de l'aménagement du territoire, par intérim ministre de l'équipement et des transports.
Ledit projet de loi autorise le gouvernement à ratifier par ordonnance l'accord cadre relatif au crédit préférentiel qui sera signé entre le gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et la République Populaire de Chine, destiné au financement de la construction de la route Aftout Charghi (triangle de l'espoir).
Les sénateurs ont, au cours des débats sur le projet, soulevé un ensemble de questions essentiellement axées sur l'effectif des populations, des villages et localités bénéficiaires de la réalisation attendue de ce tronçon.
Les intervenants ont loué également les efforts du gouvernement visant à désenclaver les zones de l'intérieur du pays, soulignant que cette politique est le meilleur moyen pour une lutte efficace contre la pauvreté.
Dans ses réponses aux sénateurs, le ministre a évoqué l'impérieuse nécessité d'adopter le projet de loi, précisant que la région de l'Aftout Charghi (triangle de l'espoir) vit des conditions économiques difficiles; "ce qui a conduit le gouvernement à ouvrer en vue de créer un contexte capable d'améliorer le niveau de vie dans cette zone, à travers la réalisation d'infrastructures de base, notamment la mise en place de réseaux d'eau potable, d'unités électriques, des aménagements agricoles.." a-t-il dit.
M. Ismail Ould Bodde Ould Cheikh Sidiya a indiqué également que ce projet se compose de deux parties. La première relie El Ghayra à Barkéol et la seconde Chegar à la localité de Sawata, traversant plusieurs villages.
Il a indiqué par la suite que le gouvernement prévoit la réalisation d'un réseau routier visant à désenclaver plusieurs zones du pays, ajoutant que ledit projet porte sur le financement de la première tranche de ce réseau de 172 km, dont la signature interviendra très prochainement entre les gouvernements mauritanien et chinois, avec un crédit de 24,25 milliards d'ouguiyas échelonnés sur 20 ans, y compris le délai de grâce de 7 ans avec un taux moyen de 2% environ.
Après les débats et les recommandations sur la nécessité de réaliser ce projet dans les plus brefs délais, le Sénat a adopté ledit projet de loi.



Dernière modification : 30/12/2010 18:30:56