Nouakchott,  14/12/2010
M. Mohamed Lemine Ould Abeye, ministre de l'hydraulique et de l'assainissement, ministre de la santé par intérim, a supervisé mardi à Nouakchott la cérémonie de lancement des activités de l'Observatoire national des ressources humaines de la santé en Mauritanie, organisée par le ministère de la santé en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Dans un mot pour l'occasion, le ministre a indiqué que les Objectifs du millénaire pour le développement ne peuvent être atteints sans développement des ressources humaines à une large échelle que ce soit au niveau de la quantité ou de la qualité.
Il a ajouté que l'élaboration d'un plan de développement et d'appui des ressources humaines fait face à de nombreux défis dont les plus importants sont l'indisponibilité des données nécessaires et le fait que le traitement de ces données est parfois compliqué.
M. Mohamed Lemine Ould Abeye a expliqué que l'intérêt accordé aux ressources humaines découle de la place de choix qu'occupe le secteur de la santé dans les préoccupations du président de la république Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.
De son côté, le représentant de l'OMS à Nouakchott, M. Jean Pierre Baptiste, a indiqué que l'Observatoire national des ressources humaines de la santé en Mauritanie constitue une source de production, d'échange et de promotion de l'utilisation des données relatives aux personnels de la santé en vue d'appuyer le développement et de mettre en place les politiques, stratégies et plans dans ce domaine.
Il a assuré que l'Observatoire aidera à la révision du système sanitaire et contribuera particulièrement à développer les ressources humaines et à améliorer la carrière de l'enseignement et du perfectionnement au sujet des innovations visant à perfectionner les prestations sanitaires.
La cérémonie a eu lieu en présence du ministre de l'emploi, de la formation professionnelle et des technologies nouvelles, M. Mohamed Ould Khoune, et de la ministre de la fonction publique et de la modernisation de l'administration, Mme Mati Mint Hamadi.



Dernière modification : 14/12/2010 16:31:31