Wilaya

Atelier à Nouadhibou sur la fabrication de la farine et de l'huile de poisson

Nouadhibou,  02/12/2010
L'Institut mauritanien de recherches océanographique et de pêche (IMROP) a abrité jeudi matin à Nouadhibou un atelier sur les répercussions positives et négatives de l'industrie de la farine et ce, avec la participation de représentants du ministère chargé de l'environnement et certains acteurs du secteur opérant dans cette ville ainsi que des experts marocains et sénégalais.
Cet atelier, qui dure trois jours et qui est organisé par l'Institut mauritanien de recherches océanographique et de pêche, s'inscrit dans le cadre du suivi des activités économiques dans le domaine maritime afin de connaître les effets positifs et négatifs de ces activités.
Le directeur de l'IMROP, M. Mohamed M'Bareck Ould Soueilem a souligné que la fabrication de la farine et de l'huile de poisson constitue une activité nouvelle dans notre pays et ce par le biais de 5 unités de fabrication apparues au cours des toutes dernières années à Nouadhibou avec une capacité de transformation de 100 tonnes de poisson par an.
Le développement de ce genre d'industrie favorise nombre d'opportunités précieuses d'emplois au pays et constitue un nouveau type de pêche intégré dans l'économie nationale et avec une main d'oeuvre mauritanienne.
Il est prévu que les 3 prochains jours de l'atelier connaîtront la présentation de thèmes liés aux problématiques posées, aux espoirs portés sur la fabrication de la farine et de l'huile de poisson et sur les spécificités de ce produit ainsi que l'expérience de la Mauritanie dans ce domaine et les moyens qui y sont utilisés en plus des réserves de cette ressource halieutique.
La cérémonie s'est déroulée en présence de Mme le conseiller technique du ministre des pêches et de l'économie maritime, Mme Boba Mint El Khaless.
Dernière modification : 02/12/2010 20:34:27