Social

Démarrage de la session ordinaire du conseil national de l'enfance

Nouakchott,  02/12/2010
Le centre de promotion féminine de Nouakchott a abrité les travaux de la session ordinaire du conseil national de l'enfance sous la supervision de sa présidente Mme Aima Mint Salem Vall, conseiller du Premier ministre chargée des affaires sociales.
Le conseil national de l'enfance, qui s'occupe du plaidoyer pour prendre en charge la dimension de l'enfance dans les programmes de développement du pays, est responsable de la coordination de toutes les opérations qui entrent dans le domaine de l'enfance.
Il élabore, prépare les programmes et activités et oriente le gouvernement mauritanien en matière de politiques du conseil et de stratégies nationales visant la protection et la promotion de l'enfance.
Le conseil aide également les pouvoirs publics à élaborer des études scientifiques spécialisées dans le domaine de l'enfance en prenant en compte la dimension enfance dans les différentes questions de développement, notamment les enfants à statut particulier.
La présente session, organisée en collaboration avec l'Unicef, doit donner lieu à des exposés sur le rôle du conseil, la stratégie nationale de protection de l'enfance et un exposé sur les recommandations de la commission des droits de l'enfant relevant de l'ONU.
La présidente du conseil, Mme Aima Mint Salem Vall a, dans un mot pour la circonstance précisé que la session actuelle se trouve à un tournant de l'histoire du conseil et requiert de sa part de relever les défis, d'accompagner les nouveaux changements et d'exploiter le climat de réformes que connaît le pays pour relever le niveau des conditions des enfants à travers l'action soutenue et éclairée ainsi que le plaidoyer en faveur de ses questions pour défendre les droits de cette frange de la société.
C'est là, dit elle, une action prioritaire notant au passage les pratiques qui constituent des atteintes aux droits de l'homme comme la mendicité, le trafic des enfants et leur exposition aux dangers ainsi que leur privation de leur droit à l'enseignement, à la santé etc.
Le secteur de l'enfance connaît une évolution dans notre pays concrétisée dans les programmes actuellement en cours d'exécution sous le patronage du Premier ministre, Dr. Moulaye Ould Mohamed Laghdaf au profit de l'enfant mauritanien et pour l'amélioration de sa situation dans tous les domaines.
La cérémonie marquant l'évènement s'est déroulée en présence du secrétaire général du ministère des affaires sociales, de l'enfance et de la famille, du directeur de l'enfance au ministère et représentant de l'Unicef ainsi que de plusieurs personnalités.
Dernière modification : 02/12/2010 14:07:33