Social

UPR: débat sur la participation politique de la femme durant les 50 dernières années

Nouakchott ,  25/11/2010
A l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance nationale, la commission nationale de l'Union Pour la République (UPR) a organisé aujourd'hui, jeudi, au siège du parti à Nouakchott, un débat sous le thème "la participation politique de la femme mauritanienne durant les 50 dernières années".
La présidente de ladite commission, Mme Aicha Vall Vergès a souligné pour cette circonstance, l'importance du débat, auquel avaient assisté de nombreuses femmes intéressées par les questions politiques et nationales en rapport avec la femme.
De son côté, Mme Siniya Mint Sidi Haiba, a présenté une conférence dans laquelle elle a énuméré le rôle historique de la femme mauritanienne dans le processus de construction du pays, fondant son argumentaire sur une comparaison faite par rapport aux progrès enregistrés par les femmes dans d'autres sociétés arabes et islamiques, précisant qu'elle a accompagné activement la naissance de l'Etat mauritanien moderne et qu'elle continue son combat, pour défendre les droits des citoyens et ceux des femmes en particulier.
Elle a indiqué également que l'attribution d'un quota de 20% des sièges du parlement et des conseils municipaux à la femme "était un pas positif, mais insuffisant, du fait que la femme mauritanienne réclame l'augmentation de ce taux de représentativité et sa généralisation pour toucher les fonctions administratives et atteindre 33% d'ici 2015" a-t-elle dit, rappelant que la Mauritanie s'est engagée dans le cadre de la réalisation des OMD de satisfaire à cet objectif.
De son côté, Mme Mariem Daddah a parlé du rôle distingué joué par la femme mauritanienne aux premières années de l'indépendance nationale, indiquant qu'elle avait réussi à créer 20 associations féminines bien structurées.
Dernière modification : 25/11/2010 17:41:32