Zouerate,  25/11/2010
Le président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a procédé jeudi à la pose de la première pierre du projet Guelb 2 visant l'augmentation de la production de la SNIM, l'opérateur historique de l'exploitation minière en Mauritanie.
Le projet Guelb 2 couvre notamment l'extension de la mine existante, la construction d'une usine d'enrichissement de minérai de fer d'une capacité annuelle de 4 millions de tonnes de concentré de haute qualité, la modernisation et l'extension des installations annexes, l'extension de la centrale électrique et l'exploitation d'un nouveau champ captant d'eau.
Ce grand projet, jamais réalisé en Mauritanie, est financé à hauteur de 749 millions de dollars américains par la SNIM, les banques et institutions de développement : Banque Africaine de Développement, Banque Européenne d'Investissement, Banque Islamique de Développement, Agence Française de développement et plusieurs autres banques commerciales.
Le projet Guelb 2 est une consolidation de l'expérience de la SNIM dans le domaine du traitement et de l'enrichissement du minérai de fer dont la mise en exploitation de la première usine remonte à l'année 1984, a rappelé l'Administrateur Directeur Général de la SNIM, M. Taleb Ould Abdi Vall, ajoutant que l'entreprise maîtrise actuellement les techniques d'enrichissement par la séparation magnétique à sec et la séparation humide.
Ce projet dont la pose de la première pierre coïncide avec la commémoration du cinquantenaire de l'indépendance nationale s'inscrit dans le cadre d'un ambitieux programme de développement et de modernisation (PDM) d'un coût global de plus d'un milliard de dollars.
Le PDM vise une augmentation graduelle de la production annuelle de 12 à 18 millions de tonnes à l'horizon 2014.
Il est à noter que tous les projets de ce programme (nouveau port minéralier, centre de formation professionnelle, système moderne de télécommunication, usine de fabrication de traverses en béton...) sont actuellement en phase d'exécution à Nouadhibou ou à Zouerate, les deux pôles géographiques des opérations de l'entreprise.
La SNIM dont 78,35 % du capital appartient à l'Etat mauritanien est un groupe diversifié, fortement intégré à l'économie nationale avec plusieurs filiales opérant dans divers secteurs: génie civil, travaux d'assainissement, fonderie, fabrication mécanique, transit, consignation, tourisme et services, gypse et plâtre.
Dernière modification : 25/11/2010 09:23:05