Aoujeft (Adrar),  20/11/2010
Le wali de l'Adrar, M. Sall Saïdou a clôturé, vendredi, la visite d'information qu'il effectuait depuis deux jours pour donner le coup d'envoi de la campagne agricole au niveau de l'Adrar et s'informer sur les conditions de vie des populations.
Le wali a expliqué aux populations de la commune de Maaden El Irvane, dernière étape de sa visite, les nouvelles orientations visant à faire de la wilaya de l'Adrar une wilaya agricole par excellence à travers l'exploitation des terres agricoles notamment dans les localités de Tigded, Yaghref, El Marveg et Ligdeim.
Il a ajouté que l'objectif de la campagne agricole est de disponibiliser les produits alimentaires aux populations pour éviter le déficit alimentaire et consacrer la souverainété. Il a, à cet effet, appelé les populations à davantage de productivité, se félicitant, pour la circonstance, de l'esprit de perséverance et de travail dont font preuve les habitants de la commune.
Le wali a aussi appelé au changement des mentalités et à accompagner les réformes engagées dans tous les coins du pays.
Au cours de leur rencontre avec le wali, les populations se sont félicitées des efforts déployés par l'Etat, appelant à prendre davantage de mesures de nature à garantir l'exploitation rationnelle des terres agricoles en vue de l'accroissement de la production.
Pour sa part, le maire de la commune d'Aoujeft, M. Mohamed El Moctar Ould Hmeine Amar a indiqué que la fièvre dont certains cas sont apparus au cours des dernières semaines n'est pas une épidémie et qu'elle résulte de la consommation d'eau polluée et de la malnutrition, louant, à ce sujet, les efforts de l'Etat pour le traitement desdits cas.De son côté, le directeur régional de la santé, Dr Nagi Ould Mounir a démenti l'existence d'une épidémie dans la moughataa d'Aoujeft, précisant qu'il s'agit de cas de paludisme et que les malades ont été soignés avec la célérité requise.

Dernière modification : 20/11/2010 09:42:51