Social

Evaluation à Nouakchott du Programme d'appui à la société civile et à la bonne gouvernance

Nouakchott,  08/11/2010
Les travaux d'un atelier d'évaluation du Programme d'appui à la société civile et à la bonne gouvernance (PASOC) ont commencé lundi à Nouakchott.
Dans son mot d'ouverture à cette occasion, M. Cheikh Ould Bouassriye, commissaire adjoint aux droits de l'homme, à l'action humanitaire et aux relations avec la société civile, a indiqué que l'approche suivie par le PASOC a été centrée sur l'appui des capacités institutionnelles de la société civile et sa préparation en tant que partenaire responsable, avisé et efficace dans la vie politique, économique et sociale dans le pays.
Il a ajouté que les objectifs du Projet ont englobé aussi le renforcement de la démocratie et de l'Etat de droit à travers le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, la culture de l'égalité et la promotion des droits de la femme. Le tout, a-t-il précisé, sur la base d'une stratégie participative prévoyant deux sortes d'appui : le financement des activités proposées sur initiative des organisations de la société civile sous forme de projets en adéquation avec la politique générale de l'Etat et l'appui des capacités institutionnelles de ces organisations à travers la formation, la vulgarisation et l'organisation de leurs structures et de leurs modes de gestion.
De son côté, l'ambassadeur - chef de délégation de l'Union européenne en Mauritanie, M. Hans-Georg GERSTENLAUER, a expliqué que la société civile est devenue au cours des dernières décennies un facteur de construction des sociétés démocratiques dès lors qu'elles représentent un trait d'union entre les institutions de l'Etat d'une part et les citoyens d'autre part.
Il a ajouté que la nouvelle phase du PASOC vise à introduire une composante centrale et importante dans le développement du pays, en l'occurrence l'appui à la culture de la bonne gouvernance.
L'ouverture de l'atelier qui dure deux jours a eu lieu en présence du secrétaire général du ministère de la communication et des relations avec le Parlement.
Dernière modification : 08/11/2010 13:38:49