Social

Les cadres appelés à contribuer expliquer les buts du projet de détermination de l'identité

Nouakchott,  03/11/2010
- Le ministère de l'intérieur et de la décentralisation a appelé mercredi au Palais des Congrès de Nouakchott les cadres de l'Etat, lors de l'ouverture de la journée de sensibilisation qui leur est consacrée, à prendre part à l'explication des objectifs du projet de détermination de la nationalité et de sécurisation des documents.
Cet appel a été lancé par le secrétaire général du ministère M. Mohamed El Hadi Macina à la journée de sensibilisation au profit des officiers supérieurs du ministère de la défense et des hauts fonctionnaires des ministères des affaires islamiques et de l'enseignement originel et de la communication et des relations avec le parlement sur ledit projet.
Cette rencontre, la 16ème du genre, vise à sensibiliser les intéressés et à travers eux les différents acteurs nationaux sur l'importance des résultats attendus de ce projet et du rôle que chaque mauritanien doit jouer à cet égard.
Le secrétaire général a précisé que l'exécution de ce projet permettra de maîtriser et de contrôler les frontières et de lutter contre la falsification des documents d'état civil en plus d'une meilleure gestion de l'immigration clandestine en contrôlant les points de passage officiels et en luttant contre le terrorisme et le crime organisé ainsi que le commerce illicite et le crime organisé transfrontalier.
Il a ajouté que l'Agence sera concernée par la production de documents sécurisés: actes de naissance, cartes d'identité, passeport et autres papiers concernant la vie de tous les jours des citoyens et des résidents.
Les pouvoirs publics, dit-il, attendent des résultats appréciables du projet dont la préservation de l'identité nationale et le renforcement de l'unité nationale et de la cohésion sociale ainsi que la mise en place de recensement précis qui contribue au développement économique et social du pays et permet la création d'une base de données fiables couvrant tous les aspects de la vie nationale: infrastructures, (routes écoles, hôpitaux, habitats, commerces, emplois et services).
Les participants ont suivi ensuite un exposé détaillé sur le projet présenté par l'administrateur directeur général de l'Agence Nationale du registre de la population et des documents sécurisés, M. Mohamed Fadel Ould Hadrami dit M'Rabih Rabou Ould El Weli qui a noté que la mise en oeuvre de ce projet permettra de disposer d'une base de données de nature à favoriser l'ancrage de la gestion des ressources humaines et la sécurisation de tous les documents nationaux.
Il a ajouté que l'objectif recherché à travers l'exécution de ce projet est d'introduire les améliorations qu'impose notre environnement international et qui commande de notre part, de moderniser nos documents conformément à la règlementation internationale en vigueur.
Le patron de l'Agence a enfin noté que l'Etat s'engage à mettre en oeuvre de manière efficace ce projet sous le patronage direct du Président de la République et ce, dans un climat de sécurité et de quiétude dans le pays.
Il a enfin mis en garde contre les effets contraires à ceux voulus suite au climat de croissance et d'essor économique prévu dans le pays dans un contexte d'absence de documents d'état civil sécurisés et de risques majeurs liés au danger du terrorisme, de l'immigration clandestine et du crime organisé et autres défis qui nécessitent que soit déterminé qui est citoyen, qui est résident étranger ainsi que la mise en place d'un système d'état civil soumis aux critères et normes internationalement reconnus.

Dernière modification : 03/11/2010 16:10:55