Social

Journnée de concertation sur la bonne gouvernance de la migration

Nouakchott,  25/10/2010
Comment renforcer les liens de coopération et instaurer une concertation fructueuse entre les structures de l'emploi et de la formation professionnelle et le secteur privé en perspective d'une bonne gouvernance de la migration? Tel l'un des principaux objectif d'une journée de concertation sur la bonne gouvernance de la migration ouverte lundi à Nouakchott.
Cette rencontre organisée par le ministère de l'emploi, de la formation professionnelle et des nouvelles technologies en collaboration avec le bureau international du travail (BIT) se propose également de définir les départements les mieux indiqués pour absorber le maximum de chômeurs et de fixer les besoins de la formation professionnelle afin qu'elle soit concurrencielle et en mesure de répondre aux exigences du marché du travail.
Le secrétaires général du ministère M. Mohameden Ould Sidi dit Bedenna a, à cette occasion, rappelé que l'emploi figure en bonne position au sein du programme ambitieux du Président de la république M. Mohamed Ould Abdel Aziz, notamment en ce qui concerne la promotion et le développement des compétences des demandeurs d'emploi en particulier les diplômés, la création de nouvelles méthodes de partenariat avec le secteur privé, la création d'outils de financement en faveur de l'auto emploi, la conception et l'exécution d'une stratégie de communication au profit du marché du travail et la prise en considération de l'approche sectorielle et la dimension transversale du travail.
Il a ajouté que dans le souci de réaliser ce programme, le gouvernement est à pied d'oeuvre pour former une main d'oeuvre nationale à même de répondre aux exigences de l'économie
M. Ould Sidi a dit que le département de l'emploi et de la formation professionnelle avance à pas lents mais sûrs sur de la réalisation d'un emploi décent pour tous.
Il est à noter que le taux de chômage est de 31,2% selon les données du recensement national de 2008, et que le secteur privé absorbe à lui seul 85 % des demandeurs d'emploi.
La cérémonie d'ouverture s'est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l'enseignement fondamental, du coordinateur du projet, du secrétaire général du patronat mauritanien et de plusieurs directeurs centraux du département.
Dernière modification : 25/10/2010 13:38:49