Social

Tawassoul organise un débat sur la participation politique

Nouakchott,  21/10/2010
Le parti du Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (RNRD), dit Tawassoul, a organisé aujourd'hui, jeudi, dans la soirée, à l'ancienne maison des jeunes à Nouakchott, un débat sur "la participation politique".
Dans une intervention faite au cours de ce débat, le président du mouvement algérien de paix et de sécurité, le Dr Abou Ja-raa, qui effectue sur invitation du parti Tawassoul une visite en Mauritanie, en compagnie d'une délégation algérienne, a indiqué que la participation politique est devenue une nécessité dictée par la réalité du terrain, d'où la contribution de notre mouvement" a-t-il dit. Il a également précisé "que l'intérêt général doit primer sur tout, à travers des paramètres divers dont le maintien de la sécurité en luttant contre le terrorisme, la défense de la religion par la communication avec les autres et par l'échange réciproque de données viables".
Il a évoqué comme avantages de la participation politique, la protection des biens par l'orientation des gens et par leur éveil sur le bien et le mal, insistant sur la nécessité de la protection de l'esprit "par la création chez les populations d'une prise de conscience sur les dangers énormes des drogues, des stupéfiants etc., précisant que "cet objectif ne peut être atteint sans participation".
Il a souligné aussi que l'Islam n'est pas limité au seul verbe, "mais à la pratique des obligations religieuses comme la prière, la zakat" a-t-il souligné, indiquant que "mieux, l'Islam est d'avoir une bonne attitude à l'endroit des autres, de supporter leurs cruautés et de leur donner des conseils".
De son côté, le député et président du RNRD Mohamed Jemil Mansour, a indiqué dans une allocution prononcée à cette même occasion, que le mouvement algérien de paix et de sécurité se croise avec Tawassoul "dans la nécessité de la participation positive, à travers la réalisation d'un objectif parmi ceux que poursuit la foi, à savoir: changer l'état des choses au niveau des citoyens et assurer leur défense, tout en préservant la référence religieuse".




Dernière modification : 21/10/2010 18:17:09