Social

Clôture de l'atelier sur le partenariat entre les secteurs public et privé

Nouakchott,  18/10/2010
L'atelier organisé par le Commissariat chargé de la promotion des investissements, sur le partenariat entre les secteurs public et privé, comme moyens de la croissance et voies au financement, a été clôturé aujourd'hui lundi, en fin d'après-midi.
Les deux journées écoulées de l'atelier, ont été consacrées à informer les participants du secteur public et les acteurs privés, sur les dispositifs de partenariat les plus récents, adoptés par ces deux secteurs dans le monde autour de nous, sur les voies appropriées pour le redynamiser pour le cas mauritanien et le hisser à un niveau permettant à cette coopération de contribuer à stimuler la locomotive du développement économique et social national.
Les participants ont pu suivre au cours de cet atelier, des expériences d'Etats voisins et d'autres du monde dans ce domaine. Ils ont également reçu de nombreux conseils et recommandations, qui seront présentés au gouvernement mauritanien, sous forme de document technique, appelé à contribuer à l'élaboration du cadre juridique et institutionnel approprié du partenariat entre les secteurs public et privé en Mauritanie.
Dans une allocution prononcée au nom du Commissaire chargé de la promotion des investissements à cette occasion, le Commissaire adjoint, M. Boubacar Seddigh Ould Mohamed El Hacen a insisté sur l'importance accordée par le Président de la République M. Mohamed Ould Abdel Aziz à l'essor du secteur des investissements, dans le pays en général et à la redynamisation du rôle du secteur privé dans la marche progressive de la locomotive de développement.
Il a souligné également que le besoin cruel de l'existence d'infrastructures de base et d'une demande accrue des services publics à caractère commercial, a contraint de nombreux Etats du monde, de niveaux de croissance différents, à adopter ce type de partenariat, comme moyen stimulateur du développement et comme outil de substitution aux financements, permettant à l'Etat de s'appuyer sur les secteurs sociaux et stratégiques.
Il a exprimé aussi ses vifs remerciements aux partenaires au développement du pays, notamment au Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Banque Mondiale et la Banque Africaine pour le Développement (BAD).
Les secrétaires généraux des ministères des affaires économiques et du développement, de l'hydraulique et de l'assainissement, de la confédération générale des employeurs mauritaniens, ainsi que des représentants des organismes financiers africains et internationaux avaient assisté à cette cérémonie de clôture.
Dernière modification : 18/10/2010 16:43:38