Nouakchott,  17/10/2010
les travaux d'un séminaire sur " le partenariat public - privé : outil de développement performant et mode alternatif de financement " ont commencé dimanche à Nouakchott.

La rencontre qui dure deux jours est organisée en collaboration entre le Commissariat à la promotion des investissements et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD). Elle a pour but de sensibiliser les participants issus des secteurs public et privé sur les meilleurs procédés de partenariats suivis entre les deux secteurs.

Dans son mot d'ouverture, le commissaire à la promotion des investissements, M. Hbibi Ould Ham, a souligné la place de choix qu'occupe ce secteur dans le projet de société que porte le président de la république Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a expliqué que le manque criant d'infrastructures de production et la demande croissante sur les prestations publiques à caractère commercial ont poussé de nombreux pays au monde, à différents niveaux de croissance, à se baser sur le partenariat public - privé en tant qu'outil de développement performant et mode alternatif de financement permettant à l'Etat de mettre l'accent sur les secteurs sociaux et stratégiques

De son côté, la représentante du PNUD à Nouakchott, Mme Maria Do Valle Ribeiro, s'est félicitée du fait que la date de cet atelier ait coïncidé avec la célébration de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté.

Elle a ajouté que le PNUD a mis en place le programme de partenariat public - privé et l'a mis à la disposition des pays en développement pour obtenir un soutien dans leurs efforts de définition, de promotion et d'application de partenariats public - privé destinés à réduire la pauvreté en accroissant l'accès des citadins pauvres aux services de base.

L'ouverture du séminaire a eu lieu en présence des ministres du pétrole et de l'énergie, de l'hydraulique et de l'assainissement et de l'équipement et des transports en plus d'un conseiller au premier ministère, du président de la Chambre de commerce, d'agriculture et d'industrie de Mauritanie et du représentant de la Banque mondiale à Nouakchott.
Dernière modification : 17/10/2010 18:57:23