Social

Célébration de la Journée Internationale pour l'élimination de la Pauvreté

Nouakchott,  17/10/2010
A l'instar de la communauté internationale la Mauritanie a célèbré ce dimanche, 17 Octobre 2010, la journée internationale pour l'élimination de la Pauvreté placée, cette année, sous le thème " De la pauvreté au travail décent: combler le fossé".
La cérémonie, conjointement organisée par le ministère des affaires économiques et du développement et le PNUD, a été marquée par deux allocutions à l'hôtel Wissal de Nouakchott.
Prenant la parole pour la circonstance, M. Yeslem Ould Hemdane, secrétaire général du MAED a noté que la commémoration de cette journée dans le passé avait constitué en soit la reconnaissance, par la communauté internationale, de l'ampleur de ce phénomène dont l'éradication représente un défi économique et moral.
Mais aujourd'hui, a-t-il souligné, la célébration de cette journée représente une situation particulière tant au niveau international que local. Il a poursuivi en notant que c'est dans ce dernier cadre que s'inscrit la dynamique du 3ème plan d'action du CLSP qui couvre la période 2011- 2015.
Ainsi, a-t-il souligné, notre pays s'est-il transformé en un gigantesque chantier de construction de routes, d'infrastructures sanitaires, éducatives et de projets de nature à ouvrir des perspectives aux jeunes et aux femmes pour prendre part au développement économique et social et partant, améliorer les conditions de vie des pauvres.
Le secrétaire général du ministère des affaires économiques et du développement s'est félicité que la stratégie des pouvoirs publics dans le domaine de la lutte contre la pauvreté ait fait l'objet d'un appui généreux de la communauté internationale, appui, dira-t-il, réaffirmé lors de la dernière table-ronde organisée par notre gouvernement à Bruxelles, en juin 2010.
Auparavant, la représentante résidente adjointe du PNUD, Madame Ilaria Carnevali avait rappelé qu'au cours du mois dernier, les dirigeants du monde s'étaient réunis à New York pour évaluer les pas franchis dans la réalisation des OMD au plan mondial mais surtout pour déterminer un plan d'action en vue d'accélérer la cadence à cinq années de la date butoir de 2015.
"Le profil de la pauvreté" que nous lançons aujourd'hui, a-t-elle souligné, montre que l'incidence de la pauvreté se situait en 2008 à 42% de la population, soit une baisse annuelle d'environ 1,2 point/an depuis 2004. Elle a ajouté "bien que cette baisse soit appréciable,ce rythme ne permettra pas d'atteindre l'objectif de 25% fixé pour 2015.
Elle a, aussi, signalé que malgré les efforts fournis par le gouvernement, il apparait indispensable que les actions de lutte contre la pauvreté soient davantage ancrées dans le monde rural qui présente un taux de pauvreté de près de 60%, contre 20% en milieu urbain.
Citant l'Administrateur du Pnud, la représentante adjointe a enfin dit" l'emploi peut constituer un moyen durable qui permet de s'extirper de la pauvreté, mais l'emploi rémunéré n'est pas à lui seul un moyen suffisant pour parvenir au développement humain".
Il est à signaler que la cérémonie s'est déroulée en présence,outre des ambassadeurs du Sénégal et de la Tunisie, des secrétaires généraux des ministères: de la santé, de l'Habitat et de urbanisme, de l'enseignement fondamental ainsi que d'autres hautes personnalités du
Dernière modification : 17/10/2010 11:39:08