Economie

La Mauritanie et la BID signent deux accords de prêts de 16 milliards d'ouguiyas

Nouakchott,  14/10/2010
M. Sidi Ould Tah, ministre des affaires économiques et du développement et M. Rami Mahmoud Said, directeur des opérations de la Banque Islamique du Développement (BID), ont signé deux accords de crédits d'un montant global de 58 millions de dollars américains, soit l'équivalent de 16,5 milliards d'ouguiyas.
Le premier accord de prêt, de 7,8 milliards d'Ouguiyas, est destiné à l'approvisionnement de la zone de l'Aftout Echarghi en eau potable, à partir du barrage de " Foum Gleita ", dans le cadre d'un programme global pour un développement intégré du triangle de la pauvreté, grâce à l'ouverture de routes bitumées et à la disponibilisation de l'eau potable et de l'électricité.
Le second accord, de 8,7 milliards d'ouguiyas servira au financement d'un tronçon de la route Tidjikja-Kiffa-Selibaby, reliant les villes de Kiffa et kankossa. Ce tronçons est de 83 km de long.
Le ministre des affaires économiques et du développement a précisé dans un mot prononcé pour la circonstance, que ce financement permettra la réalisation de ces deux importants projets, " qui traduisent la volonté du Président de la République d'améliorer les conditions de vie des populations, à travers le développement des infrastructures de base du pays " .
Il a également remercié la BID pour cet appui, " qui vise à offrir l'eau potable et à désenclaver la zone du triangle de la pauvreté ", indiquant que le volume des financements de cette banque à la Mauritanie a atteint cette année 82 millions de dollars américains.
De son côté, le directeur des opérations de la BID a indiqué que son institution oeuvre à soutenir la Mauritanie dans de nombreux domaines, dont les plus importants sont le développement humain, à travers le secteur de la santé, le soutien au développement rural et à la sécurité alimentaire, ainsi qu'au secteur privé, grâce à l'octroi de financements aux petites et moyennes entreprises et à l'appui apporté au secteur des pêches.
Il a également précisé que le volume des prêts de la BID à la Mauritanie a atteint, depuis la création de cette banque, 670 millions de dollars américains.
La cérémonie de signature de ces deux accords s'est déroulée en présence des ministres de l'hydraulique et de l'assainissement et de l'équipement et des transports.
Dernière modification : 14/10/2010 17:10:35