Kaédi,  20/09/2010  -  La digue qui sépare le Gorgol du fleuve Sénégal et qui sert de piste pour désenclaver les périmètres pilotes du Gorgol (PPG1 et PPG2) est complètement érodée ", a déclaré lundi matin le directeur régional de la SONADER au Gorgol qui se trouvait sur les lieux.
M. Ba Mamadou Omar a indiqué à l'AMI que la digue, qui ouvre aussi la voie sur le reste des localités de la Moughataa de Kaédi est menacée par les eaux du Gorgol qui atteignent ce jour 12,60 mètres de hauteur.
Le directeur régional a, encore, souligné que si la digue cède se sont les eaux inondant 24.000 ha de terres et des hauteurs dépassant les deux mètres qui vont se déverser dans les eaux du fleuve Sénégal.
Il a affirmé que, dans ce cas, toute la ville de Kaédi sera complètement inondée. Cette inondation, a-t-il, dit, va entraîner des dégâts très importants et enclaver les périmètres et le reste de la Moughataa.
Notons que 1650 ha sont cultivés en riz cette année aux PPG1 et PPG2 dans le cadre de la campagne agricole 2010-2011.


Dernière modification : 20/09/2010 12:36:55

HORIZONS

Dernier numéro : 7163

Editoriaux

Un nouveau départ
Le 27è sommet de la Ligue des rois, émirs et chefs d’États et de gouvernement de la Ligue des Etats arabes s’ouvre aujourd’hui à Nouakchott. Cette rencontre, dite « Sommet de l’Espoir » constitue, sans doute, une première pour la Mauritanie et pour sa

Photothèque

1
Activités présidentielles