Nouakchott,  14/09/2010
Le ministre de la Justice, M. Abidine Ould El Kheir a indiqué que la grâce accordée, mardi, par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à 166 prisonniers de droit commun s'inscrit dans le cadre du climat général devant prévaloir dans le pays à l'occasion du mois du Ramadan auquel a appelé le Chef de l'Etat, à savoir un climat de tolérance et de clémence.
Il a précisé, au cours d'une rencontre avec la presse, que parmi les prisonniers graciés figurent 40 étrangers qui seront rapatriés vers leurs pays d'origine.
Cette rencontre s'est déroulée en présence du procureur général près la Cour suprême, le magistrat M'Bareck Ould El Kory, du secrétaire général du ministère de la justice, M. Killy Oumar Sada, du commissaire adjoint aux droits de l'homme, à l'action humanitaire et aux relations avec la société civile, M. Cheikh Ould Bouasriya et d'une délégation de la commission nationale des droits de l'homme.



Dernière modification : 14/09/2010 18:48:00