Nouakchott,  29/08/2010
Nouakchott, 29 août (AMI) - M. Bamba Ould Dermane, ministre du commerce, de l'artisanat et du tourisme a présidé dimanche après midi une réunion d'évaluation de l'opération ramadan 1431 de l'Hégire.
La réunion s'est déroulée en présence du commissaire à la sécurité alimentaire M. Mohamed Ould Mohamedou, de représentants des institutions supervisant cette opération (ministère du commerce, CSA, commission nationale de supervision et fédération nationale du commerce).
Le ministre du commerce de l'artisanat et du tourisme a indiqué que l'objectif de cette rencontre est de connaître les conditions dans lesquelles se déroulent l'opération au cours des 18 derniers jours écoulés et savoir dans quelle mesure les parties prenantes à l'opération ont honoré leurs engagements.
Le ministre a ajouté que cette réunion, qui aurait dû être tenue le 15 août, a pour objet également de faire connaître les insuffisances et les difficultés rencontrées pour leur trouver des solutions et corriger les erreurs.
Certains participants à la réunion ont été unanimes pour affirmer que l'opération s'est déroulée dans de bonnes conditions et qu'elle a contribué à aider certaines franges démunies de la population au cours du ramadan béni.
Dans ce cadre, M. Cheikh Ould Zeidane, attaché au cabinet du Premier ministre et membre de la commission de supervision a déclaré que l'opération s'est déroulée comme prévu pour atteindre le citoyen pauvre et de manière transparente.
La commission de supervision a constaté, dit-il, l'existence de certains dépassements au niveau de certaines boutiques par rapport à l'engagement de ne pas dépasser les quantités fixées. Des mesures ont été prises pour pallier à cette difficulté.
Il a été constaté également la tentative, par certains citoyens, de dépasser les quantités achetées par personne afin de spéculer sur les produits mais la commission de supervision s'est attachée à lutter contre ce genre d'action.
M. Ould Zeidane a dit qu'en dépit de ces atteintes, l'opération se passe dans de bonnes conditions. Toutefois certains citoyens demandent l'augmentation des quantités quotidiennes programmées, ce qui sera étudié au cas par cas et suivant les quantités de produits disponibles.
M. Lafdal Ould Abdel Wedoud, secrétaire général de la fédération nationale de commerce a, pour sa part, dit que sa fédération a ouvert 230 boutiques dont 190 à Nouakchott qui offrent des produits de qualité et que consciente de l'intérêt qu'accordent les pouvoirs publics à l'opération, la fédération considère que sa réussite à Nouakchott sera considérée comme un succès du gouvernement et un succès également de la fédération.
Il a ajouté que la Fédération a ouvert une boutique pour la vente en demi gros à la Foire et que l'approvisionnement en produits de Nouakchott a été réalisé sans que l'on signale 'insuffisance ou de manque.
M. El Ghassem Ould Sidi, directeur de la concurrence, de la protection du consommateur et de la repression de la fraude au ministère du commerce a dit que les services du département veillent sur le contrôle de la qualité des produits alimentaires et de leurs prix pour garantir la marche de l'opération dans la transparence complète et éviter toute spéculation sur les produits en question.
Il a noté que les engagements contractés par le ministère en tant que tutelle et les autres parties prenantes participant à l'opération ont été honorés.
M. Mohamed Ahmed Ould El Ghaouth, conseiller du commissaire à la sécurité alimentaire a relevé que le CSA a participé à l'opération à travers l'ouverture de 269 boutiques dans les diverses moughataa du pays afin d'aider les citoyens au cours de ce mois béni avec une quantité de 6110 tonnes de différentes denrées alimentaires: riz, sucre, huile, lait en poudre etc.
Il a enfin fait remarquer que l'opération a évolué comme prévu selon le plan fixé et que la plupart des boutiques ont réceptionné les produits alimentaires qui leur sont destinés au moment opportun et qu'il n'y a, à cet égard, aucun problème à signaler
Dernière modification : 29/08/2010 17:00:00