Nouakchott,  23/08/2010
Le ministre du commerce, de l'artisanat et du tourisme, M. Bemba Ould Dermane, a supervisé lundi à Nouakchott une cérémonie de remise de cartes professionnelles à 27 guides touristiques dans le domaine de l'environnement.
Dans un mot pour l'occasion, le ministre a indiqué que la formation de ce groupe, 17 mois durant, par le Parc national du Banc d'Arguin a pour but de doter le département du tourisme d'une main d'oeuvre formée et spécialisée. Il a rappelé que le tourisme occupe la première source de revenus pour l'économie mondiale et qu'il permet de créer des emplois et de fixer les populations dans leur terroir.
La Mauritanie, de par ses potentialités, quoique inexploitées de façon optimale, a réussi dernièrement à s'imposer comme destination touristique, a dit le ministre, soulignant l'intérêt qu'accorde le président de la république Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz au secteur du tourisme, étant donné son rôle dans le développement économique et social.
Il a expliqué que la mondialisation a fait que le touriste doit être traité en roi dans le pays ôte mais que malgré cela, il doit être orienté vers le respect nécessaire de la Charte du tourisme durable, mise en place par l'Organisation mondiale du tourisme. Cette Charte, a-t-il signalé, exhorte le touriste à faire preuve d'une plus grande responsabilité envers l'environnement afin de garantir la pérennité de cette activité dont dépendent les économies de beaucoup de pays.
M. Bemba Ould Dermane a aussi appelé les guides touristiques à être vigilants vis-à-vis de tout ce qui pourrait toucher à la sécurité et à la stabilité du pays, surtout au vu de la conjoncture sécuritaire particulière que connaît le monde. Il les a aussi exhortés à sauvegarder les spécificités culturelles de notre société.
Cette promotion de guides touristiques dans le domaine de l'environnement est la première du genre et compte 6 femmes.
Interrogée par l'AMI, Mme Soukeine Mint Ely, membre du groupe, a souligné l'importance de sensibiliser les populations sur la préservation de l'environnement, notamment dans le Banc d'Arguin qui abrite des animaux menacés d'extinction.
Un autre guide, Beddi Ould Ely, a appelé les autorités officielles à protéger son groupe contre les guides amateurs recrutés par les tours opérateurs et qui risquent de dénaturer l'image du pays auprès des touristes.
La cérémonie a eu lieu en présence du ministre délégué auprès du premier ministre chargé de l'environnement.
Dernière modification : 23/08/2010 12:30:00